Les joyeux retraités en voyage

330. Las Vegas encore

4 octobre 2012

 

On surnomme Las Vegas: la ville du péché. J’ajouterais aussi la ville de la sollicitation. Mais n’oublions pas que rien n’est vraiment gratuit. Partout, des vendeurs essaient de vous recruter pour une présentation qui selon lui, ne vous engage à rien. Au coin des rues, des latinos vous offrent leurs pamphlets qui font la promotion d’escortes. La journée débute avec une incursion au mythique Caesars Palace. Même si le Bellagio demeure notre hôtel préféré, le Caesars représente probablement le plus classique et celui qui résiste le mieux à l’assaut des récents établissements modernes. En fait, on dirait qu’il ne vieillit pas. Récemment, ses restaurants ont subi une sérieuse cure de rajeunissement. Les boutiques du Forum Shoppes forment un superbe refuge à l’extérieur de l’immense casino. Le plafond donne l’étrange impression d’un ciel extérieur. On reçoit même une brise occasionnelle pour compléter l’illusion. Les commerçants rivalisent sans cesse d’imagination en présentant des vitrines plus originales les unes que les autres. Quand on vient à Vegas, il ne faut surtout pas manquer Caesars Palace. On continue notre visite avec le Mirage et le Treasure Island où on se délecte d’un club sandwich. En 2008, la construction de l’hôtel Encore de Steve Wynn achevait. Nous nous y rendons donc avec anxiété, curieux d’admirer le chef-d’oeuvre. Petite déception. Autant son voisin, le Wynn, est visuellement spectaculaire, autant le Encore nous laisse sur notre appétit. On dirait que tout a été inventé au Wynn mais l’étincelle ne se produit pas chez son voisin jumeau. Le Encore possède un luxe tout aussi extravagant mais l’harmonie ne s’y trouve pas. On passe plus de temps au Wynn où on ne se tanne jamais. La mélange du casino, des restaurants branchés, des jardins naturels et des décors clingants fascine. Les toilettes sont d'un tel chic que c’est presque gênant de baisser sa fermeture-éclair devant les urinoirs. On termine notre visite avec le nouveau Palazzo et le romantique Venitian où les gondoles qui voguent inspirent toujours les nombreux amoureux. Demain, avant de quitter la ville, on essaiera d’aller voir Rick, Big Hoss, Chumlee et le grand-père, les vedettes de l’émission télévisée Pawn Stars.

 

 

     



06/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion