Les joyeux retraités en voyage

342. Vicksburg

16 octobre 2012

 

Une bibitte s’est occupée de ma main droite cette nuit. Cinq piqûres apparentes dont trois solides. La plus grosse a la taille d’un bleuet. Ça me démange au point où je me sablerais la main en entier. Heureusement, Aline me surveille. La ville de Vicksburg a publié une brochure explicative très élaborée sur les attraits de la ville. On se rend donc dans le quartier historique qui possède un potentiel réel pour le tourisme. Quelques maisons ressemblent en tous points à celles de Nouvelle-Orléans arborant des galeries de fer forgé au deuxième étage. Un peu comme plusieurs villes touchées par la récession de 2008, nombre d’établissements ont du fermer leurs portes. Cependant, on remarque présentement plusieurs travailleurs de la construction qui s'affairent à redonner du lustre à certains commerces. La lumière au bout du tunnel semble en vue pour Vicksburg. À la suite de nombreuses inondations, un haut mur de béton a été érigé entre la rivière Yazoo et le centre-ville. À l’endos, des artistes locaux ont peint plusieurs scènes relatant l’histoire de Vicksburg à travers ses batailles, ses drames et ses découvertes. Pour diner, une petite cabane aux couleurs méditerranéennes sur le bord de la route qui a pour nom « The Tomato Place ». Le pain cuit sur place, les tomates cultivées dans le jardin derrière et si j’avais vu un cochon, j’aurais dit qu’ils font leur propre bacon. Tous les éléments sont réunis pour un délicieux BLT. Le meilleur de ma vie. Une ambiance louisianaise dans un décor jamaïcain. Une expérience à ne pas manquer. On reprend la route pour une petite journée tranquille. On dort à Toomsuba dans un des pires KOA visités pendant notre voyage.

 

  



18/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion