Les joyeux retraités en voyage

344. Golf spectaculaire

18 octobre 2012

 

Après une bonne nuit de sommeil, on a rendez-vous au complexe Oxmoor Valley qui comprend 54 trous de golf. Nos premiers pas sur la Robert Trent Jones Trail se font sur le spectaculaire parcours Ridge. Dès le premier trou, nous sommes conquis. La dénivellation est à peine croyable. Tous les trous montent ou descendent de façon extrême. Un peu comme au manoir Richelieu.  Le seul hic de la journée s’appelle Malcolm. Notre unique partenaire de golf joue avec la lenteur d’un escargot boiteux. Heureusement, le quatuor qui nous précède ne battra pas de record de vitesse non plus. Au huitième trou, malgré le fait qu’ils soient un trou complet en retard, on a peine à les suivre. Au moins si notre boulet jouait bien, le fait d’être lent serait un moindre mal. Mais non, il est terriblement poche en plus. Malgré cela, la beauté du parcours prend le dessus sur ce petit contretemps.  En arrivant au camping, on téléphone à Geneviève qui me donne la permission de crever mes piqûres devenues ampoules. Délivrance. On dort à Hoover, au même endroit qu’hier.

 



19/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion