Les joyeux retraités en voyage

348. Dure journée (prise deux).

22 octobre 2012

 

Un autre rendez-vous au complexe de golf Grand National ce matin. Le parcours d’aujourd’hui se nomme “The Lakes”. Moi je l’aurais plutôt baptisé “The Beach” car il y avait autant de sable que d’eau. Après les trois premiers trous, j’avais déjà visité cinq trappes.. Sentant que j’avais grand besoin de me calmer, deux jeunes chevreuils décident de se pointer au départ du quatrième trou. Quelle gentille délicatesse. La journée se veut encore une fois difficile sur le plan technique pour tous les deux. Nos pointages s’en ressentent également même si Aline réussit un oiselet facile. Malgré tout, le terrain affiche une rare beauté. Sur le plan des bonnes nouvelles, on peut affirmer que nos sacs de golf pèsent beaucoup moins qu’il y a deux jours. Après notre exercice, on déménage nos pénates vers le sud. La ville d’Eufaula, à mi-chemin sur notre route, présente de remarquables et immenses demeures qu’on a à peine le temps d’admirer. La vie en motorisé recèle parfois des surprises inattendues. Comme des insectes indésirables. Ces derniers jours, on a éliminé quelques petites fourmis. En arrivant à Dothan, notre escale pour la nuit, Aline sursaute à la vue d’une grosse araignée qui s’est logée derrière son siège. En général, les tâches à l'intérieur du motorisé sont la responsabilité de ma chère épouse. Cependant, j'apprend qu'écrapoutir une araignée ne figure pas sur sa liste. Heureusement, la bibitte est comme une adolescente anorexique; maigre et pas poilue. Je la tue et on n’en parle plus. On prend une pause de golf pour quelques jours. Nécessaire et espérons-le, salutaire.

 

 

 

 



23/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion