Les joyeux retraités en voyage

349. Floride commerciale et sauvage

23 octobre 2012

 

À l’occasion, on trouve que notre motorisé commence à être vieux. C’est un 2008 après tout. Mais parfois, on aperçoit une antiquité roulante qui nous console. Comme ce matin avant de partir. On quitte l’Alabama pour se retrouver en Floride. Panama City se veut le reflet fidèle de la Floride commerciale à laquelle la plupart des vacanciers sont habitués. Les noms de restaurants qui commençaient par Mister font désormais place à ceux qui commencent par Captain. On se promène au royaume des fruits de mers et du poisson. Notre itinéraire consiste maintenant à longer le golfe du Mexique jusqu’à Naples. Le terrain de camping qui nous accueille aujourd’hui se trouve à Mexico Beach. À ne pas confondre. Arrivés tôt, nous nous rendons à la plage faire une balade. Le sable blanc et farineux nous éblouit dans tous les sens du mot. Contrairement à Panama City, le village semble ne pas appartenir à cet état américain. La superbe plage de plusieurs kilomètres est quasi déserte et on y trouve qu’un seul restaurant. Pas de tape-à-l’oeil ni de trappes à touristes. Un tout petit crabe blanc, des papillons colorés, ce qu’on croit être une raie échouée et quelques baigneurs se partagent l’immense territoire. Profitons-en avant que les promoteurs et les commerçants s'emparent de la place. On va essayer de rayonner dans la région à partir de notre camping.

 

 



24/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion