Les joyeux retraités en voyage

352. Un joyau de terrain de golf

26 octobre 2012

 

J’ai découvert presque par hasard hier qu’il y avait un superbe terrain de golf à Carrabelle. Le St-James Bay Club ne s'affiche pas trop mais semble promettre de bien belles choses. Encore une fois, les joueurs manquent à l’appel. Le stationnement est pratiquement vide. Notre départ prévu pour 10h30 s'effectue finalement une demi-heure plus tôt et notre partie se terminera trois heures plus tard. Les tertres, les allées et les verts ne portent  virtuellement aucune marque. On croirait que personne n’a foulé le terrain depuis des semaines. On réalise rapidement que la partie d’aujourd’hui ne sera pas de la tarte. Les coups de départs doivent franchir des marais. Les approches présentent comme obstacles, des trappes, de l'eau ou d'autres marais . Une allée n’en rencontre jamais une autre. Donc, on ne peut manquer ni à gauche ni à droite. Si on frappe trop court, on perd sa balle. Un coup trop long ne représente pas non plus une option valable. Ça résume assez bien la situation. Je n’ai jamais vu autant de drop areas sur un même parcours. Heureusement, les verts comportent peu d'ondulations. Probablement le plus beau et assurément le plus difficile terrain qu’on ait joué depuis le début de notre voyage. La faune nous a également gâtés. Deux petits cochons sauvages, trois chevreuils et trois alligators dont un gros qui semblait porter un foulard se sont pointé le nez pendant qu’on jouait. On passe la nuit sur le bord de l’eau entre Carrabelle et le village de Lanark où en 1942, environ 10000 soldats américains ont suivi un entrainement en eau peu profonde en vue du débarquement de Normandie.

 

 

 

 



27/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion